Nilvange, 14 septembre 2008 Version imprimable Suggérer par mail
Nilvange, 14 septembre 2008 L’Icône Miraculeuse de la Mère
de Dieu de Koursk est revenue dans notre diocèse
après avoir voyagé à San Francisco, où elle fut
présente à la session d’automne du Synode de
l’Eglise Orthodoxe Russe à l’Etranger.

En effet, après avoir participé à la session du Synode et à l’ordination épiscopale d’un nouvel évêque de notre Eglise (Mgr Théodose de Seattle, évêque auxiliaire du Diocèse d’Amérique occidentale) S.E. Michel, évêque de Genève et d’Europe occidentale, a ramené l’Icône en Europe

L’Icône restera dans notre diocèse jusqu’à mi-octobre et, si Dieu le veut, visitera en  particulier les paroisses de Bruxelles, d’Amsterdam, de Meudon et de Pau ; elle sera aussi présente à Genève lors de la fête paroissiale de la Cathédrale de l’Exaltation de la Sainte Croix.

Ce dernier week-end ce fut l’église de la Sainte Trinité – Saint-Nicolas à Nilvange (en Lorraine) qui fut la première destination de cette nouvelle série de voyages.

La paroisse de Nilvange fut fondée entre les deux Guerres par des familles russes qui s’installèrent dans cette la région industrielle de la Lorraine, dont les mines et les usines sidérurgiques donnaient à l’époque du travail à des centaines d’émigrés. Avec le temps, les vieilles usines cessèrent de fonctionner, les fondateurs de la paroisse trouvèrent le repos éternel aux cimetières de Nilvange et des villes voisines, mais l’église créée grâce à leur dévouement existe toujours et réunit actuellement une fois par mois lors de la Divine Liturgie les nouveaux fidèles orthodoxes de toute origine.

Le 14 août 2008 la Divine Liturgie fut célébrée devant l’Icône Miraculeuse de la Mère de Dieu de Koursk par l’évêque Michel, entouré par l’archiprêtre Serge Poukh, l’archimandrite Hilarion (Patriarcat de Constantinople), le prêtre Nicolas Nikichine (Patriarcat de Moscou) et le diacre Georges Machtalère. Le modeste mais très confortable et spacieux bâtiment (un garage transformé dans les années 1940 en église) accueillit une cinquantaine de personne venues de toutes les localités voisines.

Les vigiles de samedi soir avaient été célébrées la veille en l’église des Saints Apôtres Pierre et Paul à Luxembourg, qui se trouve à une demi heure de route de Nilvange.

Après la Divine Liturgie et le molében devant l’Icône un repas fut organisé par la paroisse. Ce repas, auquel fut également invité le maire de Nilvange, réunit le clergé et les fidèles et donna l’occasion de débattre des problèmes de la vie paroissiale, notamment celui de construction à l’avenir d’une véritable église pour les offices religieux orthodoxes pour Nilvange et sa région ; en effet l’accroissement du nombre de fidèles fait que la question devient légitime. Dans son intervention pleine d’émotion l’archiprêtre Serge Poukh, bâtisseur et recteur de l’église à Luxembourg, raconta l’histoire de la construction de son église dans les années 1970 et évoqua l’aide Divine qui s’était manifestée au moment difficile de son entreprise, grâce aux prières à la Mère de Dieu. Devant l’Icône Miraculeuse de la Mère de Dieu à qui furent à l’époque adressées ses prières chaleureuses, le père Serge rappela la nécessité d’une prière incessante qui nous permet de surmonter tout manque de moyens et tout problème matériel pour une si bonne cause.

 
< Précédent   Suivant >